Page d'accueil>Actualités>Nothing But the Wax, le média qui souhaite donner une voix à la jeunesse noire
nothing-but-the-wax-le-media-qui-s-adresse-aux-jeunes-noirs-qui-veulent-se-faire-entendrem440611

Nothing But the Wax, le média qui souhaite donner une voix à la jeunesse noire

Revue du web

Lancé en 2010, le blog de mode et de culture africaines s’est transformé en pure player, avec la vocation de donner la parole aux “afrodescendants connectés”.

« Ce n’est pas un secret :  il n’existe que très peu de diversité dans les médias français », regrette Chayet Chiénin. Tel est le cri du cœur de la fondatrice et rédactrice en chef de Nothing But the Wax, tout jeune pure player destiné aux « millenials noirs », que la jeune entrepreneuse qualifie aussi, à la limite de la novlangue, « de génération afrodescendante connectée ».

En clair, Nothing But the Wax a l’ambition de s’adresser aux jeunes de 20 et 35 ans qui revendiquent autant leur nationalité française que leurs racines africaines. Certes, il existe bien une presse afrocentrée en France, qui traite aussi bien des questions de géopolitique liées au continent noir que de conseils beauté.

La mode et bien au-delà

Mais Nothing But the Wax  – disponible en version bilingue français-anglais – se singularise en abordant des thèmes comme l’afroféminisme, la liberté politique et sexuelle, l’identité, à travers des sujets tels que l’influence de la Mexicaine Frida Kahlo sur la jeune création « afrodescendante » ou les stylistes qui ont un pied à Abidjan et l’autre dans le quartier parisien de Château-Rouge.

Le site est encore un peu vide – il fonctionne avec une équipe réduite de huit personnes – et reste très porté sur la mode. Mais Chayet Chiénin revendique ce parti pris  : « Quand j’ai commencé à parler de créateurs d’origine africaine, je me suis rendu compte que leur travail racontait beaucoup plus de choses qu’une simple histoire de vêtements. » 

“ Cette génération s’insurge et réclame une place pour faire entendre son bouillonnement intellectuel et militantiste.”

 

Lire la suite sur Télérama


Articles similaires

emi568461

"Belle en travaillant" et "Les audacieuses"

France 5 programme deux documentaires pour la journée des droits des femmes.

cate-blanchett-carol-02-600x350

"Carol" au cinéma

A New York, en 1952, quelques jours avant Noël. C'est l'effervescence au rayon jouets où travaille...

capture-decran-2016-06-06-a-114724

"Game of Thrones" dévoile un pénis: avec ce sexe, les scénaristes répondent aux féministes

LE PLUS. Surprise : dans l'épisode 5 de la saison 6 de "Game of Thrones", un acteur a dévoilé son...

prenez-votre-equipement-de-piscine-a-suscite-une-immense-polemique-aux-pays-bas5861583

"Grosse ou enceinte"? Un jeu télé "indigne d'une chaîne publique"

Une émission néerlandaise propose aussi, entre autres jeux, de deviner si la poitrine de certaines...

capture-decran-2016-10-27-a-125043

"Hillary Clinton, la femme à abattre" F3

Documentaire politique France 3